L’IPN commande une « Stratégie pour les nouveaux arrivants du Nord »

Comments off 1910 Views0


Le Nord de l’Ontario a besoin d’une augmentation de la population, les nouveaux arrivants joueront un rôle clé

Le 12 avril 2017 75 000 travailleurs, 150 000 personnes. Ce sont les déficits prévus de main-d’œuvre et de population dans le Nord de l’Ontario d’ici  2041, même après avoir ajusté pour la croissance prévue de la population autochtone.

Pour atteindre ces objectifs, le nord devrait attirer en moyenne quelques 6 000 personnes par année, à partir de l’année prochaine et chaque année par la suite pendant 25 ans. Cela nécessitera des ressources réelles, des efforts considérables et un engagement sérieux.

Il faudra également un plan fondé sur des preuves. L’Institut des politiques du Nord a lancé un nouveau projet, Attirer au Nord, pour recueillir les preuves, s’engager auprès d’experts et élaborer ce plan d’action à partager avec les principaux décideurs, les partenaires communautaires et le grand public.

Dans le cadre du projet Attirer au Nord, Curry Consulting de North Bay a été chargé de recommander une gamme de politiques et de programmes liés à la migration, y compris des incitations économiques pour les nouveaux arrivants, le contrôle local des programmes d’immigration basés sur les besoins locaux, les méthodes de recrutement ciblées et la capacité des services d’établissement à fournir les soutiens nécessaires pour s’assurer que les nouveaux arrivants se sentent accueillis dans les communautés. Les nouveaux arrivants comprennent à la fois des immigrants (de l’extérieur du Canada) et des migrants secondaires (des Canadiens ou des nouveaux arrivants se déplaçant vers le nord de l’Ontario de leur communauté actuelle).


Les membres de l’équipe de Curry Consulting sont Don Curry, Meyer Burstein, ancien directeur général de Citoyenneté et Immigration Canada, et le Dr Michael Haan, professeur agrégé et Chaire de recherche du Canada en migration et relations ethniques au département de sociologie de l’université de Western.

Selon les données disponibles, environ 1800 personnes de plus ont quitté le nord-est de l’Ontario qu’y sont arrivé en 2014-2015. La même année, environ 700 personnes de plus ont quitté le nord-ouest de l’Ontario que s’y sont installé.

« La diminution de la population et les chiffres négatifs de la migration nette représentent des défis importants pour le Nord et doivent être abordés », a déclaré Charles Cirtwill, président et chef de la direction de l’Institut des politiques du nord. « Le projet Attirer au Nord représente la moitié de notre réponse ciblée à ce défi. La deuxième est notre projet d’Économie partagée qui explore les changements nécessaires pour aider les peuples autochtones à atteindre leur plein potentiel économique. Ce ne sont pas des options mutuellement exclusives, ces deux projets doivent nous mettre sur le chemin de la réussite si le Nord veut croître et prospérer. »

Plus d’informations sur le projet Économie partagée seront publiées plus tard ce printemps.

Attirer au Nord est un projet en cours qui comprendra des efforts de sensibilisation pour recueillir des informations de base sur les types de nouveaux arrivants dans le Nord de l’Ontario et les programmes et services existants d’établissement et d’attraction disponibles dans le Nord. Pour participer, contactez info@northernpolicy.ca

Entrevues par les médias : Le président et chef de la direction de l’Institut des politiques du Nord (IPN), Charles Cirtwill, est disponible pour tout commentaire. Le chercheur principal, Don Curry, est également disponible pour commenter.

Pour obtenir une entrevue, veuillez communiquer avec la personne suivante : Katie Elliott, Coordonnatrice des communications
705-542-4456
kelliott@northernpolicy.ca


À propos de l’Institut des politiques du Nord
L’Institut des politiques du Nord est le groupe de réflexion indépendant de l’Ontario. Nous effectuons de la recherche, accumulons et diffusons des données probantes, trouvons des opportunités en matière de politiques, afin de favoriser la croissance et la durabilité des collectivités du Nord. Nous avons des bureaux à Thunder Bay, Sault Ste. Marie, Sudbury et Kenora. Nous cherchons à améliorer les capacités du Nord ontarien de prendre l’initiative en politiques socioéconomiques qui ont des répercussions sur l’ensemble du Nord ontarien, de l’Ontario et du Canada.

À propos de Curry Consulting
Don Curry était le directeur exécutif fondateur du Centre multiculturel North Bay et District et du Centre multiculturel de Timmins et District et a été coprésident des partenariats locaux d’immigration des deux villes. Il a développé la stratégie d’immigration de Timmins, a étudié et dirigé la mise en œuvre de la stratégie North Bay et a élaboré des stratégies pour Temiskaming Shores, Cochrane et Central Almaguin, dans le nord-est de l’Ontario. Il est maintenant président du conseil d’administration du Centre multiculturel North Bay et District. Un journaliste et ancien professeur de journalisme, il écrit sur les questions d’immigration pour www.newcanadianmedia.ca